0

Au secours, une Méduse m’a piqué !

Que dois-je faire ?

De superbes plages des Caraïbes bordent la Martinique, mais attention à la forte présence de méduses ou physalies des mers chaudes tropicales qui peuvent entraîner l’interdiction de baignade. Et si une méduse vous pique malencontreusement ? Vous devez réagir tout de suite, ne paniquez pas et adoptez le bon réflexe après une piqûre de méduse. D’abord, vous serez alerté par les signes qui se manifestent sur votre corps après l’envenimation de la physalie. Ensuite, vous éviterez judicieusement tout ce qu’il ne faut pas faire après une piqûre de méduse. Enfin, vous apprendrez à soigner une piqûre de méduse, notamment avec de l’huile essentielle de lavande aspic, digne d’un remède de grand-mère.

Les symptômes après une piqûre de méduse à connaître absolument

La piqûre de méduse est similaire à une décharge électrique. Concrètement, les méduses ne piquent pas réellement et ne sont pas agressives. Ce sont les filaments urticants rattachés à la tête ou ombrelle qui sont préjudiciables lorsqu’ils entrent en contact avec leurs proies. Certaines piqûres de méduse demeurent bénignes et sans gravité. En effet, la première sensation que vous pouvez ressentir ressemble à des picotements légers. D’autres effets secondaires d’une piqûre de méduse peuvent être plus douloureux tels que des crampes musculaires, des rougeurs, des gonflements ou des vésicules. Dans des cas plus graves, vous pouvez être victime d’un malaise, de vomissements ou de maux de tête. Enfin, certaines personnes peuvent souffrir d’œdèmes pulmonaires, de palpitations cardiaques ou d’hypertensions artérielles. Dans tous les cas, consultez urgemment un médecin traitant et veillez aux éventuelles réactions allergiques. Également, votre pharmacien de proximité pourra vous prodiguer les meilleurs conseils pour soigner une piqûre de méduse.

Les mauvaises actions à ne pas faire après une piqûre de méduse

Il y a de bonnes raisons pour lesquelles il ne faut surtout pas réaliser certains soins. Soyez vigilant en évitant les quatre erreurs fréquentes à ne pas commettre lors d’une piqûre de méduse :

  1. Uriner sur la blessure relève d’une croyance ancienne. En effet, l’urine augmente le risque d’infection, car elle contribue à libérer le venin encore présent dans les cellules urticantes restantes.
  2. Désinfecter avec de l’alcool ou de la salive est fortement déconseillé. Certes, l’alcool et la salive ne sont pas adaptés en raison de l’importance des lésions. 
  3. Rincer abondamment à l’eau douce n’est pas la solution adéquate. D’ailleurs, les propriétés de l’eau douce ne feront que propager la diffusion du venin.
  4. Frotter ou gratter votre piqûre n’est pas une bonne idée, parce que le grattage excessif de la plaie ne fera qu’aggraver votre cas.

Les bons réflexes à retenir après une piqûre de méduse

Dès qu’une méduse vous a piqué, sortez de l’eau afin d’éviter une noyade. Une fois la brûlure d’une méduse identifiée, une zébrure semblable à de larges griffures se forme sur votre peau. Alors, vous devez appliquer les bons gestes suivants :

  • rincez immédiatement à l’eau de mer ou au sérum physiologique ;
  • mettez du sable en tapotant sur la zone impactée, laissez le sécher et rincez à nouveau à l’eau salée ;
  • enlevez à la pince à épiler les fragments de tentacules accrochés le cas échéant ;
  • versez du vinaigre ou de l’eau de mer bien chaude sur la lésion en cas de piqûre profonde ;
  • prenez du paracétamol pour calmer les douleurs ; 
  • appliquez de l’huile essentielle de lavande (1 à 2 gouttes) pour apaiser la piqûre ;
  • soignez éventuellement la plaie avec des crèmes corticoïdes ou spécifiques contre les brûlures ;
  • diminuez les démangeaisons, en cas d’allergies, grâce à des antihistaminiques.

À présent, les piqûres de méduse n’ont plus de secrets pour vous. Un dernier conseil : glissez dans votre sac de plage de l’huile essentielle de lavande aspic que vous trouverez à la Pharmacie Baie du Marin. Rencontrez-y votre pharmacien expert sur les produits à base d’huile essentielle de lavande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *